ACTUALITES

Discours de Monsieur Jean-Luc Gbati SONHAYE chef de Projet ARTPRENA

  • Monsieur le Ministre de la Communication, de la Culture, des Sports et de la Formation Civique
  • Excellence Madame l’Ambassadeur, Cheffe de Délégation de l’Union européenne au Togo ;
  • Excellences Mesdames, Messieurs les membres du corps diplomatique,
  • Autorités politiques, administratives, militaires et religieuses en vos titres et grades respectifs;
  • Chers amis artistes et chers professionnels des secteurs culturels, de la Communication et des médias ;
  • Chers amis membres des différents partis politiques,
  • Distingués invités ;
  • Mesdames, Messieurs,

C’est pour moi un honneur et un réel plaisir de prendre la parole ce soir à l’occasion du vernissage de l’exposition d’œuvres d’arts intitulée « Compromis » entrant dans le cadre de la mise en œuvre du projet ART POUR LA RECONCILIATION NATIONALE en abrégé ARTPRENA.
En effet, le projet ARTPRENA est financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’Association Heinrich Klose et ses partenaires que sont : l’Association FILBLEUES et la Coalition Togolaise pour la Diversité Culturelle (CTDC).
Il vise à amener les professionnels du secteur culturel et créatif (chanteurs, humoristes, comédiens, écrivains, cinéastes, slameurs, artistes plasticiens, sculpteurs, etc.), les professionnels du secteur de la communication et des médias (journalistes, blogueurs, activistes des réseaux sociaux, etc.), les jeunes des parties politiques ainsi que les dirigeants administratifs et politiques, à prendre part à la mise en œuvre du processus de la réconciliation nationale au Togo.
Il y a six (06) mois, plus précisément le 29 novembre 2017, nous lancions les activités artistiques et médiatiques du projet ARTPRENA.
Ces activités prévues pour se réaliser en trois (03) phases dans les cinq (05) chefs-lieux de régions du pays (Dapaong, Kara, Sokodé, Atakpamé et Lomé), nous ont permis d’organiser chronologiquement dans ces régions à l’endroit des artistes et des professionnels de médias et de la Communication, des ateliers de formations et des résidences de créations artistiques et de productions audiovisuelles.
Aujourd’hui, nous amorçons la phase des expositions d’œuvres d’arts qui sont l’aboutissement de plusieurs semaines de travail en résidences de créations de six (06) artistes plasticiens togolais.
Les six artistes plasticiens dont nous vous invitons à découvrir les œuvres font partie de ces bonnes volontés engagées pour la réconciliation dans notre pays.
Les vingt-quatre œuvres que vous découvrirez, expriment la diversité de la créativité, des tendances, des techniques utilisées, des esthétiques, des expressions artistiques …
Elles font référence à la diversité d’opinions qui s’entrechoquent depuis belle lurette dans notre pays. Vous comprendrez avec moi qu’il n’a pas été aisé de les réunir et pourtant …
C’est d’ailleurs pourquoi le mot ‘’COMPROMIS’’ a été choisi comme thème de cette exposition.
‘’Compromis’’ est un thème qui invite chacun de nous à un surpassement de soi pour faire des concessions mutuelles afin d’arriver à une solution commune pour l’intérêt général de notre pays, le Togo, notre seul bien commun.
Je nous invite alors à voir au-delà de cette exposition, l’aspiration profonde du peuple togolais, celle de vivre ensemble en harmonie pour un développement humain durable.
Car aujourd’hui plus que jamais le peuple togolais a besoin de la paix, de la cohésion sociale et d’être réconcilié avec lui-même.
En 2013, alors que nous rédigions ce projet, nous étions loin d’imaginer que notre pays revivrait un jour une situation d’instabilité sociopolitique.
En 2015, quand ce projet avait été accepté pour financement par l’Union européenne, personne ne pouvait imaginer qu’on revivrait un jour de violentes manifestations sociopolitiques.
Cependant, au moment où notre pays s’est résolument engagé dans le processus de réconciliation nationale et qu’un dialogue national est enclenché entre les acteurs sociopolitiques, il est plus que jamais nécessaire que la société civile et les différents groupes sociaux notamment les professionnels du secteur culturel et créatif ainsi que ceux de la communication et des medias puissent jouer un rôle important dans la facilitation de la mise en œuvre de ce processus.
Telle est la raison d’être du projet ARTPRENA et tel est le fondement de l’engagement des braves femmes et des braves hommes qui, à travers cette exposition singulière, ont décidé de jouer leur partition pour un Togo réconcilié.
Honorables Invités
Mesdames, Messieurs,
Les artistes togolais ont compris leurs rôles et leurs responsabilités dans notre société, et sont plus que jamais motivés à prendre une part active au processus de réconciliation nationale.
Il appartient désormais à chaque togolais de jouer pleinement son rôle afin de prendre part à cette mission collective de réconciliation nationale.
Je voudrais conclure mes propos en adressant nos chaleureux remerciements aux partenaires qui nous accompagnent déjà dans cette noble et exaltante mission spécialement la Délégation de l’Union européenne au Togo pour son appui financier et sa contribution multiforme pour la réconciliation dans notre pays.
J’exhorte enfin d’autres partenaires à emboîter le pas aux partenaires déjà engagés dans ce projet afin de permettre au peuple togolais de concrétiser le rêve légitime de tout citoyen togolais, celui d’un Togo socialement et politiquement apaisé.
Je vous remercie. 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*